Sabal palmetto     -     SAH-bahl    pahl-MET-toe

(Palmier de Floride)

   

    Le Sabal palmetto devient un grand Palmier dont le stipe colonnaire peu atteindre 20 m.    Il conserve seulement les empreintes de la base des pétioles.    Ses palmes sont grandes, costapalmées, c'est à dire qu'elles sont et palmées et pennées car le pétiole, inerme à sa base, se prolonge un peu dans la feuille.    D'un beau vert assez soutenu, les palmes se brisent hélas assez facilement sous l'effet du vent.    Le Sabal palmetto est un Palmier hermaphrodite, chaque fleur portant les parties mâles et femelles à la fois, un seul pied suffit pour obtenir des fruits.

 

    Culture     Concernant la culture, voilà un Palmier qui se prête bien aux conditions Bretonne, plus particulièrement sur la côte, mais aussi chez moi dans les terres.    En période végétative, il apprécie énormément l'eau et peut être planté dans un terrain proche d'un cours d'eau ou souvent arrosé.    Les fortes chaleurs et le plein soleil stimulent son développement, cette déficience dans la moitié Nord ralenti donc sa croissance, mais voila un Palmier à essayer absolument, surtout au regard de sa rusticité qui dépasse les -10° à l'âge adulte.

    Dans l'intérieur des terres, lors d'hiver plus froid, il est bon de prévoir une protection.    Ceci étant, le mien a résisté, très jeune et en pot, à des pointes de -6° de froid, puis en terre avec une protection très sommaire, à presque -9°.    Seules les extrémités des palmes étaient grillées, mais son coeur a tenu bon.    Depuis, après 5 années de pleine terre, je ne le protège plus du tout l'Hiver, et il aborde le Printemps en parfait état.    Il reste par contre de croissance lente, avec une à deux nouvelles palmes par an.

 

     A savoir     Il semble qu'il existe une véritable cacophonie dans le commerce au sujet de ce Palmier, et faute d'avoir affaire avec un véritable pépiniériste connaisseur des Palmiers, il n'est pas du tout certain qu'un Palmier vendu sous le nom de Sabal palmetto en soit véritablement un.

Photo   USC Herbarium - Linda Lee

 

    Le Sabal palmetto est originaire des états unis, plus précisément de Floride et de Caroline du sud où on l'y trouve à l'état naturel.

    La croissance des Sabal, dans les 1ère années, est assez étrange. Il se forme à la base du palmier une sorte de "cône" qui émerge légèrement de terre, juste à côté des palmes (à droite de cette photo). Palme après palme, la base du palmier s'éloigne de ce "cône", qui va disparaître lorsque le stipe va commencer à monter.

 

   


En Juin 2010

 

En Août 2009

 

Mon Sabal palmetto le jour de sa plantation en 2005

 

    La fin de l'hivers 2004/05 a été rude avec quelques pointes à -6°, et mon Sabal palmetto a perdu sa lance (il était dehors et en pot).    Après les soins d'usages, mi-juillet, une nouvelle lance émergeait, le coeur n'avait pas été mortellement touché.    Deux mois plus tard, deux pétioles (le reste des feuilles brûlées par l'hiver) et une lance en bon état sont sorti.

    Ci-contre à gauche, le 04 août 05, le voici enfin en terre, l'emplacement que je lui réservais ne pouvant être utilisé plus tôt du fait de travaux important sur mon terrain.

- - - - -

   

    Espérons que ce long hiver 2005/06 ne lui soit pas fatal...

 

 

    Et non, en 2006, il se porte toujours très bien et a repris sa lente croissance, les pointes des palmes sont juste un peu abîmées

    Le même, 8 mois plus tard et après avoir été rempoté, il a profité, mais malheureusement, ses palmes sont fragiles

  Mon Sabal palmetto, cultivé en pot, début 2003